Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

La SNCF et le château

19 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

La SNCF et le château de Celon

A priori, il n'y a aucun point commun entre la société des chemins de fer et Celon, hormis le fait qu'une ligne de train passe sous les fenêtres, qu'une gare de marchandises vivote à côté et que des tentatives apparaissent régulièrement pour remettre sur les rails la ligne POLT (Paris, Orléans, Limoges, Toulouse). Je disais donc pas beaucoup de point commun (A part la question qui se pose, pourquoi tant de beaux châteaux sont défigurés par des autoroutes passant à leurs pîeds ou des voies de chemin de fer ?) et pourtant...
Depuis quelques temps Sylvie utilise le train .... (Son rêve était de conduire des trains et non des avions !) Et le RER en banlieue parisienne était en grève mercredi, donc attente sur le quai, course à pieds, lutte contre le temps en voiture, sautez en vol en talons haut dans un autre train, et là en gare d'Austerlitz, défaite cuisante, le train d'Argenton venait de partir. Vous savez que c'est à Waterloo que Grouchy est arrivé en retard, pas à Austerlitz, ironie du sort !
Enfin, après beaucoup d'attente et d'aiguillage, Camille était là ... Sur les quais de Châteauroux pour accueillir Sylvie, venue voir les travaux.
Ouf ! Me direz-vous, enfin des choses qui nous intéressent....
Vite des photos :

   
Comment, vous ne savez pas où ont été prises ces photos, mais dans la salle de bain de la chambre "de Céris", mais le carrelage sera identique dans les trois autres salles de bains.

Regarder le beau travail de menuiserie avec la bordure en bois autour du mur ....







 











Là c'est la vue depuis l'intérieur de la chambre (avec l'archère).

Et la porte de la chambre des jumelles :








 







En attendant les photos de la cuisine, voilà déjà une image des éviers ...





Voici une des dernières installations dans la salle de bain de la tour, cette salle de bain qui a accueilli la pierre de coussinet servant à soutenir la vasque de cette salle d'eau :


 










Coussinet fait par l'Entreprise Naffre (de Chatillon sur Cher), celle qui nous a fourni les dalles du rez-de-chaussée.....


 Là, une vue de cette salle de bains de l'extérieur.
Vivement vendredi prochain, que nous puissions vous montrer les travaux terminé.
Il reste quand même à choisir les mitigeurs des éviers, à changer les poignées des portes, à récupérer le carrelage, à monter les meubles, à installer les tables, à poser les décorations, à installer les lustres et autres appliques, trois fois rien....
Après 9 mois de travaux, le château est presque prêt à vous accueillir...  
La prochaine fois, je ferais une page sur les entreprises avec leurs références et leurs travaux, on ne sait jamais, si un lecteur est intéressé....

Et le retour de Sylvie...Toujours par le train
Si vraiment cela vous passionne, une question de logique ! Pourquoi le train qui vient d'Argenton (au sud d'Orléans), est arrivé par le nord dans la gare d'Orléans ! J'étais là, je l'ai vu !
Le train était à l'heure, pas besoin de courir... Comme quoi, il est plus facile d'arriver par le nord, de Celon qui est au sud que de partir de Paris qui est au nord, en partant du sud de Paris.

 

Lire la suite

Antépénultième visite

13 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Une antépénultième visite

Noël approche et la fin des travaux aussi. Gente dame a fait un allez-retour mercredi 10 décembre 2008 pour rencontrer la coordinatrice des travaux et faire le point sur la fin des travaux.
Les équipes du maçon ont fini la pose du dallage en pierre et les joints:


 
  




















Le rez-de-chaussée prends vraiment une dimension particulière avec ces pierres.
Rappelez vous hier :

Là c'était le sol de la petite salle à manger













Et là le sol de la cuisine










C'est quand même plus beau !

Même les pièces des tours ont prit une autre couleur











Reste à faire les joints entre les murs et le sol , et bien sur à nettoyer, et bien sur à vérifier que tout est bien fait, et bien sur à retirer les derniers clous sur les poutres, et bien sur à faire les derniers raccords. 
A cet étage le menuisier attaque lundi 15 décembre la cuisine en sachant que les éviers arrivent mardi. 
Deux éviers, l'un de 90 cm de long et l'autre de 50 cm. Nous avons également choisi le carrelage des plans de travail, posé par votre serviteur entre Noël et le jour de l'an. Tout l'électro étant sur place, nous escomptons la cuisine opérationnelle à la fin de la semaine.

Sylvie, a pu voir aussi que les salles de bains avancaient :















Que la porte de la chambre des jumelles était montée :




Que la cloison de la douche était prête à recevoir étagères d'un côté et receveur de l'autre côté : 



Et que nous nous interrogeons sur la pose d'un nouveau sol chauffant pour l'étage :












Mais que le prix nous a refroidit (Quel humour !)

Pour terminer, remerciements au sieur Poulain... (Mon ami formateur en communication, avec lequel nous sévissons depuis 10 ans à Troyes). Tout simplement pour son idée d'installer un spa à vague plutôt qu'une piscine. Vous nous connaissez, idée, réflexion, dessin, projet autour, prix. Nous avons donc décidé d'installer dans une des salles des communs, une pièce de 45 m², cet endroit de détente et de repos (et chaud, même en hiver). 

  

Spa à vague, hamman, vestiaires, douches et peut-être matériel de gym. Tout cela sera moins onéreux qu'une piscine à l'achat et surtout à l'entretien. 
 


Désolé, mes sieurs... La photo ne nous engage pas sur l'équipement... (Données non contractuelles, etc...) 
Comme vous le voyez, les projets ne manquent pas.

Dernières informations, en février apéritif avec l'ensemble des ouvriers des différentes entreprises qui ont oeuvrés sur le château (avec leurs familles) et en avril, inauguration du château avec l'ensemble des institutions (mairies, départements) et partenaires futurs (tourismes et hébergements), avec une ouverture du château aux habitants de Celon.  

Mais nous en reparlerons, demain... 

Lire la suite

Dallage en décembre - Noêl au château

7 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Le dallage en pierre

Belle journée d'hiver....
De la pluie, du brouillard, de la boue dans les chemins, la cour d'honneur complètement ruinée, l'humidité et le vent se glissant dans les recoins de nos manteaux et pourtant c'est une belle journée.
Pourquoi ce brusque optimisme...
Encore que le temps ayant un impact sur nos humeurs peut-être que nos humeurs peuvent avoir un impact sur le temps,
encore que si mes yeux voient ce que mon cerveau veut voir, peut-être que pour moi, le temps était superbe.

Mais trèves de philosopie de comptoir (soeur de la psychologie de comptoir), une image vaut mieux que de beaux discours (la preuve je préfère Carla aux paroles de Sarko...), alors une photo de la salle à manger.

 

Est-ce que vous avez vu la différence ?
Et là...












Bien... vous avez trouvé.

Le dallage n'est-ce pas, depuis le lundi 01/12/2008, les équipes du maçon posent le dallage au rez-de-chaussée sur le plancher chauffant.













dans la salle à manger :




Mais aussi dans la cuisine :









Sans parler de la grande salle :






Ou des tours :







Des toilettes de la tour :














Ou de l'oratoire :













Le résultat est à la hauteur de nos attentes, c'est superbe. Il ne restera qu'à faire la découpe des tissus plastiques de la chappe et les joints des bords. Comme vous avez du le remarquer nous avons deux types de dalles, des grandes pour les pièces principales et de plus petites pour les tours. 
Pour poser ce dallage, le fournisseur - la société Naffre de Chatillon sur Cher - , a transmis au maçon un plan de calepinage :

 un superbe plan qui permet aux poseurs de travailler avec un guide de pose.
Non seulement la pierre de ce dallage est très belle, mais la pose est facilitée par ce document. Une entreprise à conseiller.  








L'entreprise de maçonnerie est donc dans les temps. Cela va permettre au menuisier de nous faire la cuisine dans la quinzaine qui vient. Nous avons amener aujourd'hui tout l'électroménager et les éviers devraient arrivier le 15/12.

Voici la cuisine à ce jour :













Et voici le plan de la cuisine qui a été transmis au menuisier.


Comme vous le voyez, de grands plans de travail, pas de portes aux étagères, un plan de travail en carrelage, deux éviers et deux plaques électriques, de quoi accueillir en 2009 jusqu'à 20 personnes.

En attendant la fin de ces aménagements, quelques nouvelles des douves. Vous vous souvenez que nous avons fait faire il y a 15 jours, un dévidoir. Et bien, en voici quelques photos prisent sous la pluie, le froid et le vent. C'est pour que vous compreniez que vous tenir au courant de l'évolution des travaux, nécessite de gros investissement -10 minutes pour nettoyer les bottes de la boue, 5 minutes pour sécher mes binocles, 15 minutes pour se rechauffer -.


   










Comme vous le voyez, la vie de reporter pour le compte du Château de Celon à des avantages (hôtels luxueux - 2 *-, hôtesse charmante - dâme Sylve -, culture - du moyen âge au bricolage, repas pantagruellique à la brasserie d'Argenton/creuse) mais des inconvénients.

Mais arrêtons de nous plaindre, face à 500 ans d'histoire que pèsent nos heures (ça c'est de la philosophie de comptoir ou de la poésie de Bernard ! )  
Comme d'habitude, nous allons terminer notre article par une image de nos projets. Novembre ayant passé, Noël approchant, les réflexions se sont tournées vers les cadeaux.... Alors, nous avons décidé de nous offrir des arbres, 11 arbres fruitiers (pommes, poire, pruniers et cerisier) pour la création du verger.
Qui sera planté là :


Le long de l'allée des tilleuls et dans une zone un peu dénudée aujourd'hui. Nous avons commandé aussi deux saules pleureurs pour les installer aux bords des douves et une haie d'arbustes pour planter le long de la route N°20, tout en haut du parc. (Le haut pour moi mais le bas pour d'autres, le haut et le bas n'étant que le reflet de notre position - encore une phrase de comptoir) Ce qui permettra de cacher un peu le château et de le sécuriser un peu plus.



Lire la suite