Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Vieilles images de Celon

18 Novembre 2009 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Les heures du château

IMAGES DU CHATEAU

L'automne est plutôt calme au château,
           les feuilles tombent toutes seules sous le vent
           La pluie ne nous attends pas pour glisser le long des douves
           Le vent glisse, sans nous, entre les poutres des charpentes
           Les carpes traînent au fond de l'eau, sans regarder si nous sommes là.

Pas de visiteurs dans ces jours de novembre. Le froid des matins, le gris des jours, le silence des nuits, habitent les heures de ces jours. Pas de nouvelles photos, pas de nouvel évênement, pas d'ouvriers oeuvrant entre nos murs. 
Alors, un peu de nostalgie.....
Je ressorts les vieilles cartes postales du début du siècle   



Une vue du château avec une ancienne toiture sur lk'extension du 19e













Une vue de l'allée des tilleuls au début du XXe siècle avec les arbres encore jeunes.













Une autre carte postale de 1910
















Là, c'est le château son agrandissement du 19e et sa toiture initiale, qui rappelle l'architecture des machicoulis des tours. Je pense que la toiture est venue après, pour protéger de la pluie.











Toujours dans les cartes anciennes, une vue du village.







Nous cherchons toujours ces images du passé chez les bouquinistes, des cartes postales comme celles-ci mais aussi des vieux livres qui parlent de la région, des vieilles cartes topographiques de l'Indre. Nos recherches sont souvent infructueuses, car peu d'auteurs ont parlé de Celon, du château ou des histoires des différents propriétaires de celui-ci. Nous devions retourner aux archives de Châteauroux, nous devions aller aux archives nationales pour approfondir ces recherches, mais pour l'instant rien de tout cela.
Le temps est au dépouillement.
Un moment de repos.
Une prise de recul avant. 
Les étapes suivantes sont plus critiques, car il ne faut pas se tromper. Nous n'avons plus les mêmes marges. 
Et puis, il faut penser écologiquement maintenant......
Ce qui n'est pas forcément dans le mental de votre serviteur. 
Comment allons nous chauffer le château et les communs dans 20 ans ? Comment pourrions nous produire notre énergie ? Comment être autonome demain ? 
Et même si je n'ai pas prévu de mettre des Vélib' en service, ni de faire une ligne de tram entre Argenton/Creuse et Celon, il faudrait bien quand même imaginer les images que nous laisserons à nos petits enfants.        

Lire la suite