Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

FAUCONS AU CHATEAU

18 Juin 2009 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Les heures du château

Faucons au château de Celon.

Un château du XVe,


une tour à machicoulis

                                                   un escalier à vis, 








et, un nouveau locataire  
Un petit faucon.

Hier, ils étaient deux petits, mais malgré les efforts de dame Sylvie, le plus faible a disparu.











Imaginez l'intensité dramatique de cet évènement ! 

Je me moque et je ne devrai pas !

Comme quoi, un oiseau peut être un fau ........
et un homme un vrai ......

Vous ne riez pas ! Ce n'est pas sympa. J'ai réfléchi, tout au long de la route de retour de notre périple sur "Château Raoul" - Châteauroux, pour ceux qui n'ont pas compris - au contenu de cet article. Comment parlez du faucon, sans être mélo, ni indifférent. 

Bon, pendant ces deux jours, - à par que votre serviteur à visité quelques clients - nous avons bien oeuvré. Rencontre avec le représentant des "gîtes de France" pour notre agrément, rencontre avec un mâitre d'oeuvre pour les plans du "vieux gîte" et une notion des coûts de la restauration de ce bâtiment, rencontre avec les représentants de Leroy-Merlin pour contester la qualité du revêtement du premier étage, rencontre avec le parc pour profiter quelques instants de sa beauté.



Le soleil était présent, la chaleur aussi, pendant ces deux jours.



Et chacun de nous deux, a profité de ce temps, pour travailler dans son coin.


La châtelaine, après qu'un de nos ami ait entièrement poncé les marches, a passé du produit dans l'escalier principal ..........



Deux couches d'huile pour protéger et embellir le bois de cet escalier.







Et moi, le jardinier des mots, qu'ai-je fait ?

Rien ....
J'ai marché...

Où....
Dans le futur "jardin oriental"

Relax...
Le jardinier......


Rassurez-vous, nous ne sommes pas revenus au moyen-âge, au temps des rustres, des soudards, des mercenaires allemands, qui pillaient, détruisaient et violaient sans vergogne les campagnes de la Marche.
Et même, si je fus routier. Ce routier là, n'est qu'un lointain reflet du routier du XVe, qui suivait les armées en campagne pour apporter morts et violences.


Mais, trève de confiture (étalée comme la culture), si j'ai marché c'est pour mesurer. J'ai ainsi arpenter (mesurer les arpents. Frimeur !) le terrain qui va accueillir à l'automne notre jardin oriental. Cours d'eau, utilisant l'eau des douves sortant du déversoir, ruisseau rejoignant un grand bassin, avec une petite île au centre.....Tout cela entouré
Un jardin de 2 500 m² devrait émerger en novembre, avec en son milieu un bassin de presque 300 m². Poisson, nénuphars, plantes d'eau, arbustes, saule pleureur, érable rouge, fleurs et bambous devraient si épanouir. Mais avant de creuser, il faut mesurer, contempler, imaginer. Planter des piquets pour matérialiser les limites des différents espaces, faire apparaître les sources souterraines et tracer le cheminement des futurs ruisseaux qui parcoureront le parc. 
J'ai envisagé une maquette de ce jardin oriental
J'ai prévu un dessin
J'ai commençé des schéma
J'ai noirci la nappe du resto de mes gribouillis.

J'aime ces projets. 

  Faire un jardin de cet espace....



Pour votre info, j'ai listé aussi les travaux de cet été.





Pour les courageux, les optimistes, les solidaires,
les un peu fous, il y aura les bords du domaine à nettoyer avec une débroussailleuse :


Pour les solides, les costauds, les musclés du bras, il y aura les arbres à nettoyer avec une tronçonneuse.




Pour les autres, il y aura nettoyage de la salle des fresques au deuxième.
Ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas (prescription médicale), il y aura un atelier farniente, alternant sieste, cuisine, méditation. 
Pour les visiteurs, vous êtes tous les bienvenus à partir du 15/08. La table sera ouverte aux passants. 
Héritiers des "De Céris", des "De Lagarde", manants ou princes, vous serez accueillis par la châtelaine. Peut-être que son faucon sera perché sur son épaule, ou que son gant de cuir se lèvera pour l'attendre.
Allez savoir ce que se sont dit leurs yeux bleus quand ils se sont rencontrés dans l'escalier à vis, sur les marches en pierre de la tour à machicoulis, de ce château du moyen âge !  


Lire la suite