Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Articles avec #projets tag

La maison du jardinier

1 Septembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets

La maison du jardinier

1 septembre, demain la rentrée des classes, mais en ce jour de nuages et de soleil, la châtelaine était à Celon.
Pas seul, votre serviteur gagnant son pain quotidien sur les routes du Loiret, Damien, gueux courageux l'accompagnait pour préparer le château à la reprise des travaux. Une journée pour tout ranger, entasser et protéger. Merci à eux.
Le terrassier est passé, pour faire le point sur l'eau qui envahit le cellier et déborde du puit. Il va faire le maximum pour assainir ce parc et le rendre plus sec. Les autres entreprises ne recommencent que le 8 septembre, ce jour là, Sylvie animera la réunion de chantier qui lancera la deuxième étape des travaux du château.






      


Une image aérienne du domaine avant les douves.


Mais en ce jour, mon propos n'est pas de vous parler du corps de logis. Les travaux reprennant lentement, nous n'aurons des progrès que dans quelques semaines. Non, je voudrais vous parler de la maison du jardinier.


D'ailleurs, pourquoi Sylvie l'a appeler la maison du jardinier ? Alors que ce n'était pas du tout la maison d'un jardinier. Tout simplement parce qu'une amie, Odette (jardinière de son état), s'est imaginée dans cette demeure.  Demain, certainement que nous lui donnerons un autre nom, mais pour l'instant c'est Odette qui la peuple.






Une petite maison de 50 m² au sol sur 3 étages. Plus nous la regardons, plus nous lui trouvons un charme certain.

Premièrement, elle sera proche du bassin de Sylvie et son eau claire et donc proche du jardin de roses qui le précédera. Nous pourrions ouvrir de grandes baies vitrées qui donneraient sur ce petit bout de jardin.



Imaginez ici, une terrasse donnant sur le parc, une grande pièce principale au rez-de-chaussée pour une cuisine ouverte donnant d'un côté sur cet espace et de l'autre débouchant sur un patio ombragée.
























Et de ce patio nous pourrions déboucher sur la piscine qui trouverait là une belle place. Avec demain une couverture de piscine dans le même style que le bâtiment. Nous utiliserions les deux niveaux du terrain pour délimiter un espace plus intime.


Ce nettoyage de l'arrière de la maision, la proximité de la source qui alimente les douves devant, le bassin derrière et la future piscine sur le côté, tout cela à fait que nous avons regardé autrement les murs. Peut-être serait-il plus facile d'installer cet espace que les communs. Bien sur, il y la toiture à refaire mais la surface n'est pas la même... Bien sur il y l'intérieur à refaire entièrement, certainement ne garder que les murs, refaire les planchers et la cheminée principale, mais cela peut être moins onéreux que les 150 m² au sol des communs. Un étage avec une grande chambre, un coin bureau et une salle de bain et au deuxième deux chambres. Un pied à terre pour nous, plus simple que le château, des espaces plus facilement aménageables, des possibilités d'ouvertures avec moins de contraintes architecturales. Un bâtiment du XIXe, ce n'est pas un château du XVe.













Bien sur, il y a du travail, mais moins de limitations. Pas de belles pierres à redécouvrir, pas de fenêtres à préserver, pas de fresques, pas de passé à retrouver. Nous pourrions faire simple et blanc. De grandes ouvertures, une cheminée centrale, des pièces sans prétentions au milieu du parc et avec une vue sur le parc ou sur le château.

Depuis, que nous avons parlé de cette idée, elle me plait de plus en plus, comme si ce bâtiment semblait plus à ma mesure d'homme. Le château a besoin d'être peuplé de seigneurs, de femmes, d'enfants, de visiteurs, de vie et de rire. Nous devons vraiment le louer à de grandes familles ou à des groupes d'amis pour le faire vivre, mais cette petite maison, me semble plus à la dimension de votre serviteurr dans son quotidien. Et puis, on pourra y mettre une véranda, un bow-windows, ouvrir une fenêtre de plus, installer des vélux pour éclairer les chambres. On pourra avoir plus de liberté dans l'utilisation des lieux. 



    
















Aujourd'hui, la porte de gauche donne sur une écurie, alors on ne pourra faire que mieux, sans avoir peur de vexer les ancètres, les bâtisseurs, les grandes familles qui se sont succédées dans le manoir. Nous pourrions même changer son nom :
- la petite maison
- La maison du parc
- La petite maison dans la prairie (Je sais, mais j'ai été très sérieux pendant tout cet article, alors soyez tolérant...)
- La ferme aux vignes
- La tanière de Bernard
- L'ermitage de St Bernard
- La maison du chat
Bon ! Cherchez, un peu, au lieu de me critiquer !
     
  

    
 

Lire la suite

Changement de propriétaire à Celon

31 Janvier 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets

SIGNATURE

Le 23 janvier, le château de Celon dans le sud de l'Indre a changé de mains
Le jour de la St Barnard. 

Qui est Saint Barnard ? Natif de Lyon à l'époque de Charlemagne, il quitte sa femme avec son accord après 7 ans de vie commune, pour se consacrer à Dieu. Devenu archevèque de Vienne (sur le rhone) en 810, il devient un des personnage les plus influents de son temps.
 

Est-ce un signe !

Mais, restons plus pragmatique et évitons de partir dans les supputations...
Et consacrons nous à notre problématique: comment faire tous les travaux que nous voulons faire tout en restant dans notre enveloppe budgétaire ?
Nous avons maintenant plusieurs devis pour chaque corps de métier et nous négocions pour trouver le meilleur rapport qualité-prix. Notre souhait étant un début des travaux sur mars 2008. Le gros du travail c'est pour le maçon, mur à décréprir pour refaire apparaître les pierres et à jointoyer, sol à décaisser de 15 centimètres pour poser les tuyaux de chauffage et pose des pierres de sol.  Ensuite viendront le chauffagiste et l'électricien. Le changement des fenêtres se faisant sur avril. Pour les sanitaires, nous pensons avoir trouvé la bonne solution, les toilettes du rez-de-chaussée seront dans la tour sud, comme la salle de bains du premier et celle "future" du deuxième. Ce qui est logique me direz-vous, car dès l'origine les latrines se trouvaient dans cette tour.

C006-copie-1.jpg

Ce que nous pouvons voir sur cette photo.
Ce qui veut dire quand dans l'autre tour nous ferons notre oratoire et que dans les anciennes toilettes nous pourrons faire une bibliothèque plus grande que celle que nous voulions faire à l'origine.

Bien sûr, restera la cuisine... Nous allons certainement garder l'escalier qui est dans celle-ci et après avoir supprimé le mur intermédiaire, nous allons pouvoir faire une grande cuisine. Evier et plans de travail contre le mur des douves, four et plaques de cuisson dans un ilot plus central. Tout celà certainement en mobilier provisoire avant de faire dans les années futures une cuisine à la hauteur du château.


Mais le prix des travaux, fait que nous allons avoir du mal à faire les travaux de l'étage. Même si notre choix se tourne vers uniquement deux salles de bains dans deux suites, l'une dans la tour pour la suite "Pierre de la Marche" et l'autre dans la suite "de Céris", notre questionnement reste de savoir si nous la faisons dans l'ancienne salle de bains qui est dans la chambre en toile de Jouy ou si nous las faisons dans l'autre chambre. D'un côté, il y a un ensemble salle de bains-chambre et de l'autre nous optimisons les évacuations en la rapprochant des autres arrivées d'eau et évacuation. Dileme !!!
Bien évidemment, dans tous les cas nous supprimons la petite salle de bain bleue:
Celon-049.jpg

Aucuns regrets !!!!!!


  

 

Lire la suite

Cuisine et dépendances

13 Janvier 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets


L'HUMOUR DE BERNARD (de la Marche)


Jeudi 10, plusieurs entreprises étaient au rendez-vous. 
Le tailleur de pierre rencontrait le maçon, le charpentier croisait le terrassier, l'électricien se mélangeait avec le plombier-chauffagiste (
c'est normal, c'est le même ..... )
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !


Des devis ont été collectés ....
Des travaux se rajoutent .... (évacuation, tout-à-l'égout)
Les montants s'additionnent ....
La bourse de la châtelaine montre sa peau ....
Plusieurs suggestions : jouer au loto, faire une collecte, monter une association pour la défense du château, ou travailler encore plus ! 
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !

Les avis et les commentaires perturbent un peu les projets:
Et si, vous gardiez l'escalier !
Comment ! Mettre des fenêtres en PVC, dans un château du XVe ! Hérésie !
Pourquoi vous n'utilisez pas les broyeurs pour les sanitaires, plutôt que de chercher à refaires les évacuations !
Ne comptez pas sur une fin des travaux pour mai, peut-être fin juillet !
Refaites donc tout de suite toutes les toitures !
Attention aux prix des autres entrepreneurs, les miens sont bons, mais pas les leurs !
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !

Heureusement, quelques infos sur l'histoire. Le maire de Celon nous avait conseillé de rencontrer Mr de Lagarde, qui vit dans une maison de retraite à Badeçon le Pin. Sylvie l'a rencontré et a pu enregister quelques brides sur l'histoire du château. Peu de nouveautés, mais une nouvelle piste avec le fils de Mr de Lagarde qui habite près de Bourges et qui aurait peut-être des infos ou des photos supplémentaires. C'est l'inconvénient d'avoir acheter une seigneurie restée à l'écart du monde, peu de traces (Enfin, heureusement que le château n'était pas connu, sinon nous n'aurions pu acheter que les douves !) 
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !

Peu de photos nouvelles, juste que si nos représentations des pièces du rez-de-chaussée s'affinent, l'aménagement de la cuisine reste confus. 
 
undefinedLa porte de la cuisine, donnant sur les douves.
 
Bien sur qu'en théorie on peut tout faire, mais les arrivées et les évacuations des eaux doivent tenir compte des murs. Alors pourquoi ne pas faire toutes cette partie là, devant les fenêtres du côté du mur des douves. P1100218.JPGLe coin avec l'évier aujourd'hui sous l'escalier.

 Evier, placards, machine à laver le linge, machine à laver la vaisselle, le long de ces deux murs et puis en retour sous l'escalier les fours, les micro-ondes, les plaques de cuisson, le piano à l'ancienne.



 Le coin sous l'escalier, à transformer en ilot !

Tous ces éléments avançant en ilot vers le centre de la cuisine.

Génial ! 
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !
 
Non, mais sérieusement, ne pensez-vous pas que c'est une bonne idée. 
Quelques placards pour la vaisselle sur les autres murs, et puis frigo, congélo, voir photos. Au milieu table de ferme, chaises ou bancs. Carrelage mural avec des teintes chaudes (orange ou rouge) au dessus de ces parties eaux, voir le même pour les plans de travail. 
Encore que ces ces plans de travail, la châtelaine les verrait bien en ardoise.
Encore que ces plans de travail, le maître d'oeuvre les verrait bien en pierre.
En contreplaqué marine, nous dira peut-être le banquier.
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard !

Nous avons hâte de voir la cuisine nue ! Pour valider ces idées.
La cuisine nue, pas la cuisinière nue ! Pour éviter d'avoir des idées !
Ah ! Ah ! Ah ! J'aime ton humour, Bernard ! 



Lire la suite

Bibliothèque et oratoire

2 Janvier 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets

LES DERNIERS JOURS DE 2007

Deux jours de visites, deux jours d'entretiens avec des artisans. Plombiers, maçons, électriciens, menuisiers, terrassier ! Chacun est reparti avec sa liste de devis à faire, vite, vite, vite, svp.

Car le moment approche. Le 22 janvier 2008, le jour de la saint Vincent, une nouvelle époque va commençer pour cette superbe demeure. Alors, messieurs les artisans, dépêchez-vous ! Déjà le 10, le tailleur de pierre qui vient prendre les mesures pour le calepinage va rencontrer les maçons, et les premiers devis devraient nous être transmis.
  
Après, il ne restera plus au pilote qu'à travailler beaucoup, beaucoup, beaucoup pour faire décaper les murs, refaire les chambres, aménager les communs, le loft, la vieille maison, recreuser les douves, arborer le parc !
Après, il ne restera plus au maître d'oeuvre qu'à travailler beaucoup, beaucoup, beaucoup pour suivre le travail de tous ces artisans et ne rien oublier ! 


- Pour le parc, le père Noël a été gentil
P1010027-copie-1.JPG

Le premier arbre que nous planterons en mars 2008, a été apporté par le vent. Il s'agit d'un hêtre pleureur... Nous avons à cette occasion découvert à 10 kilomètres du château un pépiniériste. Nous profiterons de cette plantation de mars pour installer des arbres fruitiers. Que demandez de plus !


- C'est décidé, la bibliothèque sera dans la tour sud, juste à côté de la salle à manger ...

undefined Actuellement c'est le cellier, demain avec les pierres retrouvées, avec un sol en pierre, avec une fenêtre remise en valeur et non plus cette ouverture condamnée, nous allons pouvoir mettre en valeur cet espace.
Quelques livres, une petite table, un ou deux fauteuils, voilà une pièce pour se détendre, lire et boire un thé.

- De l'autre côté dans la tour nord,
undefinedNous allons refaire un vestiaire avec des toilettes dans la pièces sous l'escalier, bien évidemment en créant une porte et en supprimant celle qui donne sur la pièce d'accueil. De cette petite pièce sous la tour qui aujourd'hui accueille une cave à vin, nous allons faire un petit oratoire, une pièce pour se recueillir et de prendre du recul. Tous les châteaux avaient un oratoire ou une chapelle, pour nous cela sera cette pièce. En plus la symbolique de se courber, de se pencher pour rentrer dans cet espace nous convient bien. Comme dans les autres pièces, sol en pierre et murs restaurés avec un enduit pierres apparentes, fenêtre restaurée et petite lumière. 

Ouf ! Nous voilà donc avec un rôle pour chaque pièce. 


Nous avons toujours le problème du billard ! Bien sûr, Camille, notre agent immobilier, nous a proposé de le faire monter par l'extérieur au dernier étage lors des travaux de toiture, et donc de l'installer dans la salle des gardes. Ce qui est une très bonne idée et nous permettrait de donner une fonction à cette immense salle.

Mais la solution serait peut-être d'acheter la ferme d'à côté pour aménager piscine, salle de jeux, salle de réception, garage etc.... 

Est-ce sérieux, madame la chatelaine de rêver comme çà !
Et vous ! le maître d'oeuvre ! Est-ce sérieux d'entretenir son rêve ? 

 
Lire la suite

Maçonnerie et projets

15 Décembre 2007 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets

 

ARTISANS ET PROJETS


Nous continuons les rendez-vous avec les entreprises, hier c'était un maçon. Trois heures de mesures et d'approfondissements des travaux.
Et là, qu'est-ce que vous allez-faire ?
Et là, qu'est ce que vous voulez que nous fassions ?
PC030010.JPGBen, tout refaire ! 


Heureusement, à force de le visiter et d'en parler, tout devient plus clair. 
Sauf pour les pièces des tours, faire des toilettes ici, pourquoi pas, c'est ce qu'il y a déjà. Mais refaire le sol avec isolation et chauffage, faire apparaître les pierres des murs, changer le mobilier, peut-être faire un placard pour les vêtements, c'est beaucoup d'interrogations pour un espace pas facile à occuper.
Et puis les deux pièces des tours, 
Dans la tour nord, là où nous projetions la bibliothèque, la porte est vraiment basse 
P1010073.JPG Mais que faire d'autre dans cette pièce ... Petite et particulière, mais avec certainement du charme quand elle sera fini.

Pour les autres pièces du rez-de-chaussée c'est plus simple, on casse tout, on creuse, on sable les poutres, on retire les lambris, on retire les radiateurs, on retire l'habillage de la cheminée, on retire le mur de l'arrière cuisine, on retire l'escalier et une fois qu'il n'y a plus rien, on regarde ce qui reste ....
Non, je blague !
On va surtout pouvoir respirer, retrouver de la lumière, retrouver l'austérité d'origine et refaire lentement. L'intérêt de rencontrer des techniciens, c'est aussi les propositions qu'ils peuvent faitre: "Pourquoi voulez-vous changer les portes intérieures, c'est du chêne !", "Pour les pierres des murs, faites plutôt un enduit pierres apparentes, cela vous coûtera moins cher et c'est plus beau", "Pour ces deux pièces basses dans les tours, ne soyez-pas trop exigeants sur les revêtement des murs et du plafond, faite plus simple, ce ne sont pas des pièces à vivre". Beaucoup de bons conseils


La seule question qui reste c'est: combien ça coûte ?



Plusieurs bonnes nouvelles quand même:
- une collègue pourrait exposer des peintures dans les pièces du château, ouf ! un peu de culture dans un monde de soldats.
- L'entreprise qui s'occupe des toitures, nous dit qu'il y a effectivement des traces de tours sur le devant du château (Ah ! Je savais bien que j'avais raison...)
- La toiture du corps des logis avec un peu de restauration pourrait tenir encore deux ou trois ans, cela veut dire que nous pourrions commençer plus tôt les travaux de toiture des communs
C044.jpgRefaire la toiture, mais aussi refaire les sols des étages, et peut-être même aménager le loft du deuxième :
PA260096.JPGDormir et vivre sous cette superbe charpente !
Un bel objectif.

La raison voudrait peut-être que nous fassions les travaux dans l'ancienne maison du jardinier et augmenter ainsi notre capacité d'accueil.
P1010043.JPGNous verrons en fonction des montants de tous ces devis.  Parce-que dans cette petite maison, il y a quand même beaucoup de travail, pas d'eau, pas d'électricité, pas d'évacuation !
Celon-114.jpg Une vue du premier étage de cette maisonnée.

Lire la suite

Des devis pour restaurer le château

4 Décembre 2007 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Projets


LES PREMIERS DEVIS, LES PREMIERS CHOIX


armure-01.gif  C'est l'armure que nous cherchons pour accueillir les visiteurs !

Ou sera-t-elle ?
Dans ce qui va devenir le lieu d'accueil 
C002-copie-1.jpg Hier c'était la bibliothèque du château, demain avec le sol entièrement refait en pierre de Bourgogne, les murs retrouvant leur habillement d'origine, la pierre, avec des joints refaits et les poutres nettoyées, nous aurons ici la pièce d'accueil pour les visiteurs et les amis.  

En effet le premier travail, les premiers devis, le premier objectif, c'est l'aménagement du rez-de-chaussée
Refaire entièrement le sol dans cette pierre que nous avons trouvé sur Chatillon sur Cher, avec la possibilité de faire un chauffage par le sol. Et puis, décrépir les murs de la partie XVe pour retrouver la pierre apparente. Ce qui nous permettrait de retrouver à cet étage un côté ancien, murs en pierre apparente, sols en pierre de Bourgogne, poutres nettoyées et cheminée remise en valeur, en apparence pas de chauffage autre que les cheminées, mais en réalité chauffage par le sol. Nous ferions l'entrée principale aux pieds de l'escalier Celon-042.jpg Et nous en profiterions pour effectuer la même opération de nettoyage des murs dans celui-ci.


Et la porte d'entrée du manoir pourrait avoir cette apparence là:

Porte-entr--e.jpgImaginez, visiteurs ! Venir heurter l'huis de cette porte.  











Et, à l'intérieur

C013.jpg Refaire le sol, c'est aussi l'occasion de refaire la cuisine, supprimer l'arrière-cuisine, refaire apparaître les murs d'origine et retrouver une cuisine plus grande, plus claire. 


L'objectif c'est de réaliser des pièces qui soient à mi-chemin de Villemonteix-grenier1.jpg et de 
Int--rieur-de-Val.jpg

C'est à dire à la fois retrouver le côté austère de la demeure d'origine, tout en donnant une touche de noblesse, de richesse et d'unicité. Le projet pourrait même être renforcé par la création d'un oratoire, d'un lieu de recueillement, d'une petite chapelle dans la base de la tour (aujourd'hui cellier) et d'une bibliothèque dans la base de l'autre tour (aujourd'hui la cave à vin)
Celon-028.jpg 


Comme vous le voyez, nous ne manquons pas de projets !!!!
Mais, le problème c'est que nous ne pourrons pas faire la salle de billard dans cet étage ! Au premier étage, nous avons quatre chambres et pas de place pour lui, au deuxième, nous pourrions avoir une place pour lui, comme dans la salle des gardes du troisième, mais comment le monter là haut ? Le seul accès c'est l'escalier en colimaçon, imaginé par l'architecte du XVe pour mieux défendre ce château et qui ne peux laisser passer un billard ...
Alors, où !
Nous allons vraiment être obligé de construire rapidement un nouveau bâtiment pour accueillir la piscine couverte, le sauna, la salle de jeux, et ce fameux billard. Quand je vous disais que le manoir était presque trop petit .....

Lire la suite