Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Pierres et poussières

20 Avril 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Gros oeuvre

PIERRES ET POUSSIERES


Mais avant de faire le point sur les travaux au 17 avril 2008, une photo du premier arbre planté par nous ......
Au bord des douves, à côté de la vieille maison, le pépiniériste a planté cet hêtre pleureur.

 
Là, on peut le voir de l'autre côté.  

Mais cette journée fût surtout consacrée à la réunion de chantier pour faire le point sur de nombreux dossiers.

Le couvreur a commençé mardi dernier la réfection de la toiture des communs. C'était celle qui nécessitait, malgrè que nous ne pourrons pas faire d'autres travaux tout de suite, une réfection totale.


Le couvreur travaille seul avec une nacelle élévatrice et change panneau par panneau toutes les tuiles....

La charpente est vraiment superbe, vivement que nous puissions y vivre....

Dans ces communs les travaux vont à leur rythme et sauf à nous questionner sur les fenêtres, nous n'avons pas beaucoup de changement et d'adaptation à faire.
Ce n'est pas le cas du château lui même.
Au rez-de-chaussée pas d'évolutions majeures, à part le sablage des poutres:





 





là c'est dans la grande salle.











.

Et là dans la cuisine.
Même l'escalier qui mène à l'étage apparaît plus beau:








 



Seule la chronologie des travaux nous pose soucis. En effet nous ne pensons pas que le carrelage du sol pourra être posé avant début août. Sablage, éléctricité et pose des évacuations, crépis sur les murs, tout cela à faire avant de faire la première chappe de propreté. Après il y a 2 semaines pour la pose du chauffage au sol, une dalle de compression qui doit sécher pendant 3 semaines et la mise en chauffe qui dure 17 jours, et la pose de la dalle sur laquelle sera posée le carrelage, tout cela à finir avant le 30 juillet. Après se sont les vacances des entreprises et nous qui avions prévus de venir en août pour installer la cuisine et commencer à recevoir nos amis et nos proches........ Tout cela semble trop juste

A l'étage aussi, les choses avances:







 

Là c'était la salle de bain avec la baignoire décorée. Demain avec les murs nettoyés, cela sera une superbe chambre. Et puis, une nouvelle grave pour certains et certaines: il n'y aura pas de salle de bains dans cette chambre. En effet, rappelez vous ! Nous voulions faire un salle de douche dans l'espace qui sépare la suite "Pierre de la Marche" de cette petit chambre et puis les maçons ont dépouillés les murs et fait apparaître de trop belles pierres, certainement des traces d'une ancienne fenêtre:


Comment ne pas vouloir garder cet espace.


Alors nous avons changé...... Désolé messieurs les macons, peintres, électriciens, nous gardons ce couloir et transformons le sens de la suite "Pierre de la Marche". Elle sera dans l'autre sens en unissant ainsi la partie XVe et la partie XIXe, avec une grande chambre de maître et une chambre plus petite. Et la salle de bains me direz-vous !

Eh bien ! Nous démolissons les placards de l'ancien bureau, vérifions s'il n'y a pas dessous les peintures une porte comme cela, et dans une des partie de ces placards nous faisons une salle de bains. Facile ......

Nous restons toujours avec deux chambres indépendantes et une suite, mais pas dans le même sens. Et surtout nous allons donné une sensation d'unicité à cet étage qui mélangeait deux époques.

Pas grave, c'est trop beau.    

Lire la suite

Un rez-de-chaussée

4 Avril 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Gros oeuvre

Gros travaux au rez-de-chaussée.

Une réunion de travail s'est tenu jeudi au château. Entre le bruits des marteaux-piqueurs et la poussière, nous avons parcouru le chantier.

 




Les équipes du maçon ont déjà un gros travail pour retirer le carrelage au sol, décaisser de presque 30 cm le sol, et fait tomber les revêtements des murs.

La salle principale prends une autre dimension et une autre couleur:



Sans parler des pièces en bas des tours qui commencent à émerger de l'ombre:


Là, c'est la future salle de méditation ou l'oratoire selon les postures des unes et des autres.


Là, ce sont les anciennes toilettes avant disparition d'un mur

Et là, la même pîèce sans mur.


Notre premier projet dans cette pièce, c'était une bibliothèque, mais une autre idée à émergée, en faire un cabinet d'alchimiste ! C'est à dire un endroit ou l'on pourrait exposer des vieux livres, des cornues, des éprouvettes, des pierres, enfin tout ce qui dans notre imagerie ressemblerait à un cabinet d'alchimiste au moyen-age.
A voir
A approfondir

Le seul point noir c'est la cheminé principale:


Elle n'est vraiment pas belle... Le maçon va chercher une pierre pour remplacer la poutre, ou sinon nous installerons avec le menuisier une autre poutre, plus belle, plus grosse. Bien évidemment nous supprimons le foyer actuel et installerons (demain) un récupérateur de chaleur.
La semaine prochaine, les ouvriers devraient attaquer le sablage des poutres et des murs pour que nous puissions encore mieux voir et surtout pour nous permettre de faire des choix sur les murs à préserver.

Autre mauvaise nouvelle, il n'y a pas de fosse sceptique, un bac de rétention oui, mais rien de normé !
Nous avions déjà des toilettes qui évacuaient directement dans les douves, mais là c'est plus inquiètant....
Nous allons donc être obligé d'installer une nouvelle fosses sceptique, dans le terrain du côté nord du manoir. Entre la tour et les nouvelles douves. Autorisation, discution, argent, soucis, travaux, ....

Pourquoi, ne pas rester aux latrines du moyen-age ? 


Et aux éviers du moyen-age ?


Lire la suite