Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Articles avec #travaux tag

Une nouvelle année à Celon

5 Janvier 2009 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

FIN D'ANNEE 2009

Le froid était là dans ces derniers jours de 2008 au château de Celon. Des matins à - 5° dans les allées du parc, des soirs à - 3° au bords des douves, du soleil dans un ciel tout bleu, pas un souffle de vent, mais le froid qui gelait les flaques d'eau était bien trop présent pour vraiment profiter de ces jours lumineux.  
Heureusement, me direz-vous ! Le chauffage réchauffait les murs du château !
Oui ! Vous avez raison. Le dallage étant fini au rez-de-chaussée, il faisait chaud à cet endroit. 


La cuisine, la salle à manger, deux pièces à vivre vraiment très agréable avec cette chaleur. De plus, nous avions pendant 2 jours à quatre entièrement nettoyé toute ces pièces. Aspirateur, balais, éponges, serpillières, tous ces instruments parfaits pour rester humble en cette fin d'année, ont été nos compagnons tous ces jours. Mais si c'était si long, c'est que nous en avons profité pour passer sur le dallage du savon noir. Le produit, qui va protéger le dallage de la poussière et des projections. Deux couches, presque trois par endroit, pour lui donner un satiné et une lumière très douce.  


Nous avons également nettoyé le premier étage et les escaliers, là le travail a été beaucoup plus rude, 9 mois de travaux ne se nettoient pas si vite, surtout que certains gravats se cachaient sous les moquettes (ils croyaient passer le nouvel an au chaud). Enfin au chaud, c'est une expression....

Mais ces jours de travaux ont été aussi l'occasion de commencer la décoration des pièces et d'installer les trouvailles de 2008 :













Là, dans ces pièces les tapisseries...


Et, dans celle-ci la tenture, une reproduction du moyen-âge (la fixation est à perfectionner...)









 
Les boucliers sont encore à fixer au mur, mais les places sont déjà trouvées.









Nous avons aussi commençer à installer les chambres du premier, là c'est la pièce "de Céris", il manque encore la parois de la douche. 












Mais, nous commençons à deviner le charme de cette chambre.













Là, c'est la suite "de la Marche" avec ces fresques.
Il nous reste à déterminer la nature du sol et là plusieurs écoles s'expriment. L'école classique avec chauffage au sol et parquet à l'ancienne, l'école bricolage avec la réfection du parquet et la pose d'une couleur uniforme et l'école simplification qui argumente pour une dalle en béton allégée et un béton ciré (ces deux dernières écoles retenant l'utilisation des radiateurs en fonte). Attendons de voir. L'école classique étant bien entendu très chère, c'est un choix qui risque d'entraîner des reports de travaux. Mais la Châtelaine voudrait vraiment retrouver à cet étage, l'état d'esprit que nous avons su mettre en place au rez-de-chaussée, c'est à dire le confort moderne caché derrière les pierres du XVe. 

        D'autres travaux ont été réalisé comme la lazure des poutres des portes et des couloirs ou la lazure des meubles des salles de bains.
Il nous restera à trouver la teinte des meubles de la cuisine et celle de l'escalier. Je souhaiterai pour celui-ci une couleur tranchée, un beau rouge, peut-être... Encore....Et oui .... Au moyen-âge beaucoup de murs, de bois étaient peints.


En revanche, un point qui n'a pas provoqué de remise en cause.... La peinture en bleu du pôteau en ciment de la grande salle, avec demain des fleurs de lys dorées, pour évoquer les couleurs de l'ancienne province de "la Marche".













Rappelez vous les couleurs...........
Nous n'aurons plus qu'à trouver un peintre pour les griffons !!!
Cette décoration sera reproduite dans la chambre "de la Marche".
 


C'est ce poteau en ciment caché derrière l'échaffaudage qui sera peint avec ces mêmes décors. 






Pour clôturer cet article, une bonne nouvelle ! J'ai trouvé l'utilisation de cette fresque : 
 C'était le décor de l'ancienne salle de bain de la chambre "des jumelles". Demain, découpée et encadrée, cette peinture sera exposée au rez-de-chaussée, en effet, nous cherchions à cet étage, le moyen d'évoquer une des richesses du château, les fresque de Raoul-Roger Ballet. Et bien, voilà, cela sera oeuvre, une peinture sur bois, qu'il nous faudra bien évidemment protégée (vernie et encadrée).

Merci, à tous ceux qui sont venus et qui ont particippés aux travaux de nettoyage, de restauration, d'aménagement et de peinture. Merci à eux, ils ont gagnés un week-end au château quand tout sera fini.   

 
  

Lire la suite

La SNCF et le château

19 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

La SNCF et le château de Celon

A priori, il n'y a aucun point commun entre la société des chemins de fer et Celon, hormis le fait qu'une ligne de train passe sous les fenêtres, qu'une gare de marchandises vivote à côté et que des tentatives apparaissent régulièrement pour remettre sur les rails la ligne POLT (Paris, Orléans, Limoges, Toulouse). Je disais donc pas beaucoup de point commun (A part la question qui se pose, pourquoi tant de beaux châteaux sont défigurés par des autoroutes passant à leurs pîeds ou des voies de chemin de fer ?) et pourtant...
Depuis quelques temps Sylvie utilise le train .... (Son rêve était de conduire des trains et non des avions !) Et le RER en banlieue parisienne était en grève mercredi, donc attente sur le quai, course à pieds, lutte contre le temps en voiture, sautez en vol en talons haut dans un autre train, et là en gare d'Austerlitz, défaite cuisante, le train d'Argenton venait de partir. Vous savez que c'est à Waterloo que Grouchy est arrivé en retard, pas à Austerlitz, ironie du sort !
Enfin, après beaucoup d'attente et d'aiguillage, Camille était là ... Sur les quais de Châteauroux pour accueillir Sylvie, venue voir les travaux.
Ouf ! Me direz-vous, enfin des choses qui nous intéressent....
Vite des photos :

   
Comment, vous ne savez pas où ont été prises ces photos, mais dans la salle de bain de la chambre "de Céris", mais le carrelage sera identique dans les trois autres salles de bains.

Regarder le beau travail de menuiserie avec la bordure en bois autour du mur ....







 











Là c'est la vue depuis l'intérieur de la chambre (avec l'archère).

Et la porte de la chambre des jumelles :








 







En attendant les photos de la cuisine, voilà déjà une image des éviers ...





Voici une des dernières installations dans la salle de bain de la tour, cette salle de bain qui a accueilli la pierre de coussinet servant à soutenir la vasque de cette salle d'eau :


 










Coussinet fait par l'Entreprise Naffre (de Chatillon sur Cher), celle qui nous a fourni les dalles du rez-de-chaussée.....


 Là, une vue de cette salle de bains de l'extérieur.
Vivement vendredi prochain, que nous puissions vous montrer les travaux terminé.
Il reste quand même à choisir les mitigeurs des éviers, à changer les poignées des portes, à récupérer le carrelage, à monter les meubles, à installer les tables, à poser les décorations, à installer les lustres et autres appliques, trois fois rien....
Après 9 mois de travaux, le château est presque prêt à vous accueillir...  
La prochaine fois, je ferais une page sur les entreprises avec leurs références et leurs travaux, on ne sait jamais, si un lecteur est intéressé....

Et le retour de Sylvie...Toujours par le train
Si vraiment cela vous passionne, une question de logique ! Pourquoi le train qui vient d'Argenton (au sud d'Orléans), est arrivé par le nord dans la gare d'Orléans ! J'étais là, je l'ai vu !
Le train était à l'heure, pas besoin de courir... Comme quoi, il est plus facile d'arriver par le nord, de Celon qui est au sud que de partir de Paris qui est au nord, en partant du sud de Paris.

 

Lire la suite

Antépénultième visite

13 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Une antépénultième visite

Noël approche et la fin des travaux aussi. Gente dame a fait un allez-retour mercredi 10 décembre 2008 pour rencontrer la coordinatrice des travaux et faire le point sur la fin des travaux.
Les équipes du maçon ont fini la pose du dallage en pierre et les joints:


 
  




















Le rez-de-chaussée prends vraiment une dimension particulière avec ces pierres.
Rappelez vous hier :

Là c'était le sol de la petite salle à manger













Et là le sol de la cuisine










C'est quand même plus beau !

Même les pièces des tours ont prit une autre couleur











Reste à faire les joints entre les murs et le sol , et bien sur à nettoyer, et bien sur à vérifier que tout est bien fait, et bien sur à retirer les derniers clous sur les poutres, et bien sur à faire les derniers raccords. 
A cet étage le menuisier attaque lundi 15 décembre la cuisine en sachant que les éviers arrivent mardi. 
Deux éviers, l'un de 90 cm de long et l'autre de 50 cm. Nous avons également choisi le carrelage des plans de travail, posé par votre serviteur entre Noël et le jour de l'an. Tout l'électro étant sur place, nous escomptons la cuisine opérationnelle à la fin de la semaine.

Sylvie, a pu voir aussi que les salles de bains avancaient :















Que la porte de la chambre des jumelles était montée :




Que la cloison de la douche était prête à recevoir étagères d'un côté et receveur de l'autre côté : 



Et que nous nous interrogeons sur la pose d'un nouveau sol chauffant pour l'étage :












Mais que le prix nous a refroidit (Quel humour !)

Pour terminer, remerciements au sieur Poulain... (Mon ami formateur en communication, avec lequel nous sévissons depuis 10 ans à Troyes). Tout simplement pour son idée d'installer un spa à vague plutôt qu'une piscine. Vous nous connaissez, idée, réflexion, dessin, projet autour, prix. Nous avons donc décidé d'installer dans une des salles des communs, une pièce de 45 m², cet endroit de détente et de repos (et chaud, même en hiver). 

  

Spa à vague, hamman, vestiaires, douches et peut-être matériel de gym. Tout cela sera moins onéreux qu'une piscine à l'achat et surtout à l'entretien. 
 


Désolé, mes sieurs... La photo ne nous engage pas sur l'équipement... (Données non contractuelles, etc...) 
Comme vous le voyez, les projets ne manquent pas.

Dernières informations, en février apéritif avec l'ensemble des ouvriers des différentes entreprises qui ont oeuvrés sur le château (avec leurs familles) et en avril, inauguration du château avec l'ensemble des institutions (mairies, départements) et partenaires futurs (tourismes et hébergements), avec une ouverture du château aux habitants de Celon.  

Mais nous en reparlerons, demain... 

Lire la suite

Dallage en décembre - Noêl au château

7 Décembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Le dallage en pierre

Belle journée d'hiver....
De la pluie, du brouillard, de la boue dans les chemins, la cour d'honneur complètement ruinée, l'humidité et le vent se glissant dans les recoins de nos manteaux et pourtant c'est une belle journée.
Pourquoi ce brusque optimisme...
Encore que le temps ayant un impact sur nos humeurs peut-être que nos humeurs peuvent avoir un impact sur le temps,
encore que si mes yeux voient ce que mon cerveau veut voir, peut-être que pour moi, le temps était superbe.

Mais trèves de philosopie de comptoir (soeur de la psychologie de comptoir), une image vaut mieux que de beaux discours (la preuve je préfère Carla aux paroles de Sarko...), alors une photo de la salle à manger.

 

Est-ce que vous avez vu la différence ?
Et là...












Bien... vous avez trouvé.

Le dallage n'est-ce pas, depuis le lundi 01/12/2008, les équipes du maçon posent le dallage au rez-de-chaussée sur le plancher chauffant.













dans la salle à manger :




Mais aussi dans la cuisine :









Sans parler de la grande salle :






Ou des tours :







Des toilettes de la tour :














Ou de l'oratoire :













Le résultat est à la hauteur de nos attentes, c'est superbe. Il ne restera qu'à faire la découpe des tissus plastiques de la chappe et les joints des bords. Comme vous avez du le remarquer nous avons deux types de dalles, des grandes pour les pièces principales et de plus petites pour les tours. 
Pour poser ce dallage, le fournisseur - la société Naffre de Chatillon sur Cher - , a transmis au maçon un plan de calepinage :

 un superbe plan qui permet aux poseurs de travailler avec un guide de pose.
Non seulement la pierre de ce dallage est très belle, mais la pose est facilitée par ce document. Une entreprise à conseiller.  








L'entreprise de maçonnerie est donc dans les temps. Cela va permettre au menuisier de nous faire la cuisine dans la quinzaine qui vient. Nous avons amener aujourd'hui tout l'électroménager et les éviers devraient arrivier le 15/12.

Voici la cuisine à ce jour :













Et voici le plan de la cuisine qui a été transmis au menuisier.


Comme vous le voyez, de grands plans de travail, pas de portes aux étagères, un plan de travail en carrelage, deux éviers et deux plaques électriques, de quoi accueillir en 2009 jusqu'à 20 personnes.

En attendant la fin de ces aménagements, quelques nouvelles des douves. Vous vous souvenez que nous avons fait faire il y a 15 jours, un dévidoir. Et bien, en voici quelques photos prisent sous la pluie, le froid et le vent. C'est pour que vous compreniez que vous tenir au courant de l'évolution des travaux, nécessite de gros investissement -10 minutes pour nettoyer les bottes de la boue, 5 minutes pour sécher mes binocles, 15 minutes pour se rechauffer -.


   










Comme vous le voyez, la vie de reporter pour le compte du Château de Celon à des avantages (hôtels luxueux - 2 *-, hôtesse charmante - dâme Sylve -, culture - du moyen âge au bricolage, repas pantagruellique à la brasserie d'Argenton/creuse) mais des inconvénients.

Mais arrêtons de nous plaindre, face à 500 ans d'histoire que pèsent nos heures (ça c'est de la philosophie de comptoir ou de la poésie de Bernard ! )  
Comme d'habitude, nous allons terminer notre article par une image de nos projets. Novembre ayant passé, Noël approchant, les réflexions se sont tournées vers les cadeaux.... Alors, nous avons décidé de nous offrir des arbres, 11 arbres fruitiers (pommes, poire, pruniers et cerisier) pour la création du verger.
Qui sera planté là :


Le long de l'allée des tilleuls et dans une zone un peu dénudée aujourd'hui. Nous avons commandé aussi deux saules pleureurs pour les installer aux bords des douves et une haie d'arbustes pour planter le long de la route N°20, tout en haut du parc. (Le haut pour moi mais le bas pour d'autres, le haut et le bas n'étant que le reflet de notre position - encore une phrase de comptoir) Ce qui permettra de cacher un peu le château et de le sécuriser un peu plus.



Lire la suite

Un petit tour

29 Novembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Un petit tour

Un peu de soleil sur Vierzon, un beau soleil sur Châteauroux, du brouillard sur Celon et la température de - 3° le matin à 5° à 10 h, ne favorisait pas la visite, mais la châtelaine voulait vraiment savoir si les travaux du terrassier pour faire baisser le niveau des douves avaient eu un impact sur l'humidité à l'intérieur du château. 

Le point positif c'est que les douves sont tres basses...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, ce sont les nouvelles douves dont on voit presque le fond, surtout quand elles rejoignent les anciennes. .

 

Ces anciennes douves dont on peut voir le fond et surtout la vase qui le recouvre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons avoir du travail pour nettoyer ces douves de toutes les saletés. L'avantage c'est que nous avons pu constater qu'il y avait une source au fond de cette douve, car de l'eau coule, alors que le niveau est trop bas pour que l'eau vienne de la source principale.

 

Gros travail au printemps.

 

Le point négatif c'est que l'humidité est toujours là dans le château. Vous me direz c'est normal, le rez-de-chaussée est chauffé, la température est vraiment très douce dans les pièces du bas, mais le haut du bâtiment est froid. Les deux flux de température se rejoignent au premier étage et entraînent de l'humidité sur le bois des fenêtres et des portes. ce problème risque de durer quelques temps car le chauffage au premier étage ce n'est pas pour demain. En effet, le plombier à semble-t-il quelques soucis et prends du retard. A Noël, il envisage de nous fournir des radiateurs électriques car il n'aurait pas le temps de poser les radiateurs. 

 

Heureusement, le maçon est dans les temps.

La cloison de la salle de bain de la chambre "de la Garde" est fini....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le crépis est fait. Il nous a fallu décider de la place du lavabo, et vous commençer à nous connaître... Plutôt que faire du bricolage, nous allons demander au menuisier de nous faire un meuble de salle de bain sur mesure. Meuble qur lequel nous poserons une vasque et qui ira jusqu'à la baignoire. Celle-ci aura aussi avec un cache en bois sur le devant de la même couleur que le meuble.

 

Il a fini aussi le passage qui mène à la suite "de la Marche"....

Il ne restera qu'à vieillir les pierres comme avec la fenêtre de la tour :

 

 

Nous avons aussi avancé pour la cuisine en décidant d'agrandir la taille de l'ilôt central...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous installerons sur cet ilôt supplémentaire, une plaque électrique de plus et un petit évier, augmentant ainsi les capacités de la cuisine. Il faut penser à notre objectif d'accueillir 20 à 25 personnes dans le château.

 

Le climat humide et les aller retour de tous les artisans, détruit aussi la cour d'honneur...... sans oublier la boue qui s'agrippe aux chaussures. 

  

Pour finir une image du bassin de Sylvie , qui n'a pas beaucoup changé....

 

 

Alors, qui vient entre Noël et le jour de l'an, pour habituer le château à la vie en communauté !

 

 

 

 

Lire la suite

Château d'eau et château de lumière

17 Novembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

CHATEAU D'EAU OU CHATEAU DE LUMIERE


Vous avez compris aux dernières nouvelles de novembre que nous risquons de prendre du retard à cause de la mise en chauffe du sol. Et, même si tout se passe bien, la planification des tâches va être limite pour le maçon et le menuisier. Pour couronner le tout nous avons quelques soucis d'eau.
N'ayez crainte nous n'allons pas rejouer la Marquise d'O (la fameuse veuve qui passa une annonce pour connaître le nom du père de son enfant) ou faire comme Robert d'O, VIe du nom, qui est mort à Azincourt (1415), ni faire une "Histoire d'O" à Celon au lieu de Roissy, non plus nous mettre dans la mode actuelle d'O'bama, ni penser que nous avons trouvé à Bernard des racines irlandaise O' Bernard. Non, tout simplement le château à des problèmes d'eau.













Vous me direz, c'est normal ! Le château est bâtit sur d'anciens marécages et il a été construit pour protéger des pêcheries au 15e, il y a donc beaucoup d'eau partout.
Nous avons déjà essayé de la canaliser, cette eau, en aménageant les douves et en faisant le maximum pour drainer.








 

Mais, là depuis que le château s'habille de pierre et de lumière, l'eau remonte. Dame Sylvie a été inquiète ce week-end en constatant l'humidité qui régnait. 












D'où le choix de demander au terrassier de faire en urgence le dévidoire que nous avions prévue de faire au printemps. L'idée c'est, là ou le trop plein des douves se déverse dans la Sonne, faire un canal de 1 m de large et 1,50 m de profondeur avec un système de portes pour que nous puissions vider entièrement les douves.



Ce qui nous permettra de réguler les hauteurs de l'eau autour du château et surtout d'être sur que l'humidité des murs ne provient pas de ces douves. Il est certain que le fait d'avoir installé partout des fenêtres à double vitrage et d'avoir posé une dalle avec une couche d'isolant, a modifié la circulation d'air. A nous de refaire ce circuit d'air tout en atténuant les remontées d'eau en drainant encore plus.


Je vous ai parlé de château d'eau, mais aussi de château de lumière (nouss pourrions faire une chanson avec un titre comme ça), car l'électricien a mis de la lumière partout :



















  



Certaines pièces sont encore plus mis en valeur.....









Comme l'oratoire.













Ou les couloirs ... Mais tout n'est réussi, comme cette prise électrique dans la fenêtre de l'escalier !


Château d'eau, c'est aussi de beaux tuyaux....



Je suis désolé, certaine fois vous ne comprennez pas que Sylvie voit de la poésie même dans les choses les plus ordinaires... 












comme dans ce bouquet de tuyaux,










ou dans cette bache vert d'eau, qui recouvre la cuve d'O'fuel ou de FO'D.










Mais château d'eau, c'est aussi des salles d'O....













Là, c'est la salle de bain de la chambre "De Céris"












Là, c'est la cloison de douche de la salle de bain de la tour.














Là, c'est ce qui reste de la salle de bain de l'ancienne chambre en toile de Jouy.
Une Histoire d'O dans une chambre en toile de Jouy ! Vous comprennez que nous avons travaillé pour ramener de l'O'stérité, dans cette demeure... Rappelez vous la

salle d'O d'hier
:  


Denière minute !
Après un allez-retour ce jour, pour rencontrer les terrassiers qui doivent faire le dévidoire, dame Sylphe à prit quelques photos des travaux qui ont été fait lundi et mardi dans cette salle de bain ...
A gauche le mur avec un bel O'vale qui cachera les WC et le lavab'O, le reste sera ouvert avec à droite la baignoire qui sera dans l'angle où vous voyez les restes de platre (pour la pose du carrelage rouge)  
Oui, je sais ! Pour le lavabo cela va faire un peu étroit, mais cela va agrandir la chambre. Et on dort plus longtemps que l'on ne se lave ! Sauf avec O'Bao...







Là, c'est la vue depuis l'entrée de la chambre. Après, on aura vraiment une salle de bain O'riginale.
J'en ai déjà l'O à la bouche.








Sylvie est aussi revenue plus sereine de cette deuxième visite de la semaine, en effet les murs sèchent, lentement mais ils sèchent. C'était certainement un problème de circulation d'air...


Château de lumière, c'est aussi de beaux morceaux de pierre comme cette niche réalisée par le tailleur de pierre de l'entreprise de maçonnerie qui se retrouve dans le couloir de la suite












Il ne reste qu'a refaire le crépis et on ne vera pas la différence avec l'ancien. Comme
avec la fenêtre de la salle de bain de la tour :



Comme vous le voyez château d'eau ou château de lumière, le manoir de Celon s'embellit. Nous espérons que toute cette O ne nous fera pas perdre trop de temps pour qu'au printemps, vous puissez voir en O'riginal, ce que je vous narre en phot'Os et en m'Ots depuis maintenant si longtemps.    

Une dernière image pour le plaisir....



Le château de tout en O !


Lire la suite

La Toussaint à Celon

9 Novembre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

TOUSSAINT 2008 A CELON

N'ayez crainte, pas encore de visite à nos ancètres. Uniquement une visite au château dans lequel la "gente dame" pensait pouvoir dormir. Mais devant les contraintes générés par cette idée saugrenue, à l'aune des entreprises, ce sont les taverniers et autres hostelleries de la région qui ont accueillis sa présence. 

Deux nouvelles importantes suite à cette visite:
- L'intérieur du château est de plus en plus beau et va vraiment correspondre à l'image que nous en avions.
-  Les dates de la mise en température du sol chauffant sont décalées. 

Commencons par l'intérieur.

L'escalier principal a été refait entièrement. A gauche aujourd'hui, à droite hier.












Cela donne une impression de sérénité et un côté monastère.



La cuisine progresse: A gauche aujourd'hui et à droite hier....



  






 
Bien sur pour l'instant il n'y a aucun meuble et le sol n'est pas fait mais les promesses sont là.

La vitre qui donne sur l'extérieur dans la partie repas de la cuisine a été posée par le menuisier. Cela fait vraiment très beau... Imaginer, que vous veniez à l'aube d'un printemps petit-déjeuner à l'aube, avec cette vue devant vous. 



Plus grand chose à voir avec hier...













Vous vous rappelez que nous trouvions la cloison de la chambre "De Céris" indigne du château. Eh bien ! Elle a été refaite.












La cloison de la chambre des jumelles progresse, tout comme la mise en valeur du mur de la tour.











La cloison de la grande chambre aux fresques - la Chambre "De la Marche" - a été entièrment crépis.




Et les images de l'intérieur avec les teintes du soir font rêvées.











C'est l'immobilier qui guide les travaux nous dit Camille Pelletier, mais quand on voit ce qui a été fait il fallait quand même osé et y croire.
























Mais, la deuxième information importante c'est que le chauffage au sol va prendre du retard. Nous pensions que les dalles de sol allaient pouvoir être posées à partir du 20 novembre et les plannings avaient été élaborés comme cela. Mais tout est décalé de 15 jours. La chaufferie n'est toujours pas raccordée aux tuyaux....

Il faudra après, 17 jours pour monter en température, cela nous fait une pose du dallage uniquement à partir de décembre. Il ne nous reste plus de marge pour une fin de chantier le 20 décembre. En sachant que nous avons demandé au menuisier de nous faire les meubles de cuisine (sur mesure).  Cela va laisser un peu plus de temps au maçon pour  travailler sur le premier étage et finir les salles de bains. 

Nous avons rencontré aussi le terrassier et fait le point sur tous les travaux de cet hiver. Quelques mots sur le bassin.




  











Il se remplit d'eau lentement mais surement. Nous avons prévu de réaliser un mouvement d'eau avec ce bassin. L'eau rejaillira (grace à une pompe) en hauteur. Une partie sous forme de cascade directement dans le bassin et une autre partie sous forme d'un ruisseau qui rejoindra le bas du bassin.


Nous ferons partir l'excédent d'eau par un petit ruisseau qui traversera le parc et rejoindra la Sonne. Comme vous le voyez, les projets pour l'extérieur sont à l'image des projets pour l'intérieur.
Alors, visiteurs, passants d'un soir, habitants d'un weekend, si vous trouvez dans vos jardins des graines, des boutures de plantes ou d'arbustes, des vivaces ou des rosiers sauvage, qui vous plaisent n'hésitez pas.... Le parc va avoir besoin de s'habiller.    

Lire la suite

La dalle du château

28 Octobre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

LA DALLE DU CHATEAU

Passant par Celon avant d'assister à une réunion dans le prieuré de Puychevrier (36) à côté de Le Blanc....

avec sa superbe église ....


la fille du château est passé prendre quelques photos de la dalle de compression dont nous avons vu la réalisation - vous vous rappelez les Belges et les tuyaux - et qui était peut-être sèche. Elle a pu ainsi parcourir le rez-de-chaussée et voler quelques images pour vous. 











 Voici, la vue de la grande salle avec cette nouvelle dalle.












Et, la vue de la cuisine dans la même configuration....











La bibliothèque à droite et la salle de repas la cuisine à gauche.












La petite pièce de la tour "Ouest" et l'entrée de la tour "Est" avec l'oratoire au fond.













Là, c'est l'accès à la salle de repas et à gauche les tuyaux de chauffage .....


Voici le nouveau mur de la chambre de Céris, en effet le maçon à préférer abattre la fameuse cloison en placoplatre que nous trouvions si peu à sa place dans un château du XVe et utiliser à la place les briques que nous avons déjà vu précédemment.





Et pour finir, une vue de la fenêtre de la tour que l'on voit dans la chambre des jumelles.




Avec les murs en crépis à "pierre vue", je crois que cela sera superbe. 
Vivement demain.... 


Lire la suite

Des Belges à Celon

24 Octobre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Des Belges au château

Nous avions évoqués la pose de la dalle de compression pour le lundi 20 octobre 2008, mais nous ne savions pas qu'elle viendrait de Belgique.....

 















Comment vous ne me croyez-pas ?
















Alors, hommes (et femmes) de peu de foi....











Je crois que seul le produit venait de Belgique et que l'entreprise venait de la région (nous préférons faire intervenir des entreprises des alentours), mais je vous tiendrais au courant.
Sinon, je penses que vous avez compris le mécanisme.


Des hommes et des tuyaux.


Le produit ensuite est répandu sur le sol du rez-de-chaussée ....
























Et bien étalé..........





















Une dernière image de la cuisine avec ces tuyaux que vous ne verrez plus :




Et plusieurs étapes du travail à proximité de la voute de la cuisine.....






















Les trépieds en fer que vous voyez sur la dalle servent de joints de dilation pour la mise en chauffe.










A partir de lundi 27 octobre, le chauffagiste va commencer à faire monter en température les tuyaux noyés dans cette dalle de compression, pour que mi novembre l'entreprise de maçonnerie puisse commencer la pose du dallage en pierre. Les équipes du chauffagiste sont en train de ré installer la chaudière dans la chaufferie, maintenant que la cheminée a été refaite.






Reste encore pour cette partie là, à déplacer la cuve de fioul pour l'installer à l'extérieur et libérer de la place pour tout ce qui est chauffage.

Il y aura peut-être un peu de chauffage pour le week-end de la Toussaint au château.


Lire la suite

Octobre à Celon

19 Octobre 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

OCTOBRE A CELON


La dame du château de Celon à visité ces terres cette semaine. Il faisait un superbe soleil d'automne et les travaux avançaient bien avec ce temps clément. Quel rapport entre le soleil, Sylvie et le château ? Tout simplement parce que sur 140 photos, nous en avons presque 90 du parc :




 







De l'allée des tilleuls:


















Des douves










Du bassin











Des arbres du parc











Vous avez raison c'est superbe, et moi je ne vous montre que des travaux, des tuyaux, des murs, des pierres et des projets. Il faut croire qu'entre Sylvie, la sylvestre hôtesse de ce parc, et moi, Bernard de la Marche brute épaisse venu du moyen-âge, vous avez un bel équilibre ....
Vous riez ! Pourtant regardez : Sylvie - sylphide (génie aérien féminin plein de grâce - Larousse) et devinez son métier ! Quand à Bernard, c'est un nom qui descend de ours (C'est pour çà que j'aime le miel) et j'en ai le goût de la solitude. 

Je sais, ce blog est aussi un blog de culture.

Mais, restons honnête jusqu'au bout. Nous avons quand même des photos du château et des travaux. L'installation du chauffage au rez-de-chaussé continue...



 









Les tuyaux du chauffage au sol sont posés partout et le 20 et 21 octobre 2008, la dalle de compression va être coulée. Ensuite à cet étage plus rien pendant 2 semaines, le temps que la dalle sèche et que le chauffage monte en température à l'intérieur de cette dalle. Nous devrions dormir au château le week-end de la Toussaint et profiter de ce rez-de-chaussé, avant la pose du dallage en pierre. 

Le maçon, continue ses travaux au premier étage.



   
Ils viennent de poser la doublure phonique du mur qui sépare la suite et la chambre de Céris et commencent de refaire le mur de la chambre des jumelles - celui qui a été démoli la semaine dernière - avant de le recrépir




Vous remarquerez le détail de ces briques avec un isolant phonique et thermique au milieu ...



Au premier toujours, notre tailleur de pierre refait le passage entre la grande chambre de la suite et la chambre des jumelles.














L'objectif est retrouver un peu le style des fenêtres anciennes des autres étages.














Même si celle-ci est devenu un passage entre deux chambres.


Pour terminer puisque tout est en route et que les travaux avancent lentement, voici des nouvelles de nos projets 2009, voir 2010. Sans vouloir être désagréable, je vous rappelle que je suis toujours dans l'attente d'une dénomination pour cette maisonnée ...

 
 













Qui sera demain notre terre d'accueil.  Notre intention par rapport au château est de séparer les espaces. Avec une entrée dans le patio..... 

















L'entrée se fera de ce côté-ci et nous aurons uniquement des fenêtres au rez-de-chaussée ....
Ce qui permettra à chacun d'avoir des espaces d'entrée et de sortie, des espaces de vie différents. Pour la maisonnée, cela sera la patio et le parc du côté du bassin d'eau et pour le château cela sera l'espace entre le corps de logis et les douves. 

 










Là où nous avons deux portes et une fenêtre, nous aurons trois grandes fenêtres. Je vous rappelle qu'à cet étage, nous supprimons le mur de séparation entre la cuisine et la grange, pour faire une seule pièce avec une cheminée ouverte à 240° au milieu.



Au lieu de cette cheminée murale d'aujourd'hui.








Une fenêtre, ici aussi pour comtempler le jardin et le bassin de Sylvie....




Et la suppression de l'escalier de ce côté là, remplacer par un escalier tournant de ce côté çi....














Au premier, une seule grande pièce aussi, pour le bureau-bibliothèque de votre serviteur (je vais enfin pouvoir écrire mes mémoires) et au second deux chambres de 25 m² avec une salle de bains. Ce qui nous permettra d'accueillir dans cette maison 6 à 8 personnes (avec un canape-lit en bas et 5 lits en haut).

Reste le chiffrage des travaux..... et le financement de ceux-ci....  

Lire la suite
1 2 > >>