Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Loft et travaux à Celon

27 Juin 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

Un loft et des travaux

26/06/2008
Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de "mon" loft:


Comment ! Vous ne voyez pas ce qu'il peut devenir !

Admiré la triple charpente du toit et les travaux effectués par le couvreur:

 








Superbe travail n'est-ce pas !
Dommage que l'aménagement de ces communs ne fasse partie que de la quatrième tranche de travaux (entre la saint Glin-Glin et 2020)


Mais d'autre choses avancent dans le manoir. Les maçons ont coulés la dalle de propreté (en avance d'une semaine sur le planning) et ont laissés la place cette dernière semaine  de juin à l'entreprise qui va traiter les poutres. Pour les protéger des nuisibles, ils vont les nettoyer et injecter un produit dans le bois.
Voici quelques images du rez-de-chaussée avec cette dalle. 


  










Cette dalle va rester comme cela jusqu'en septembre, date à laquelle le plombier commencera les travaux pour l'installation du chauffage au sol.
Tout simplement pour que pendant les vacances nous puissions venir au château et animer les travaux d'été des volontaires.



En revanche, dès la première semaine de juillet et pendant un mois, les maçons vont ré-investir le manoir.  En effet pour la fin de mois, ils doivent avoir terminer le crépis à "pierre-vue" de tout le premier étage. Cela veut dire aussi refaire la cloison entre le couloir et la chambre "Jean de Céris", fermer la porte qui permettait de rejoindre la suite et cet ancien bureau et isoler les cloisons phoniquement. 

Voilà, où nous devons faire monter une nouvelle cloison et une nouvelle porte, après avoir remis en valeur le haut de l'escalier et refait apparaître l'ancienne fenêtre (devenu porte au XIXe)








Dans l'espace entre cette cloison et le mur de la suite, les maçons vont installer avec le plombier la salle de bain de cette chambre. Une salle de bain intégrée à la pièce, séparée
uniquement par un petit muret, avec un sol en teck et un mobilier en bois.  
  










Avec une douche balnéo et une marche
pour faire une rupture avec la chambre, la salle
de bain pourrait être vraiment belle.




Cela devrait nous faire une chambre terminée entièrement pour cet été, le lit étant livré le 15 juillet et un bureau ayant déjà été récupéré par la châtellaine. 

Quoi !
Il faut une armoire !
Pour quoi faire ! 
Voilà notre seul sujet de discorde sur l'aménagement du château.

Votre serviteur doit avoir vécu au moyen-âge pour refuser ainsi les armoires (Pour votre culture, à cette époque il n'y avait que des coffres. Plus facile pour voyager...). Les armoires, c'est un peu plus tard. La première étant deux coffres l'un au dessus de l'autre avec des portes par devant... Beau, la culture ! Bon, la confiture ! (- on en a, + on l'étale)
Sylvie, elle, devait être de la renaissance (déjà), pour aimer ainsi les armoires...(Et la musique, et la poésie, et les belles lettres, et l'humanisme, et les jolies fleurs, et les jolis arbres... Pfft.... Et l'action alors...)  


Une deuxième chambre devrait être fini. L'ex en toile de jouy. Devenu chambre "Jean-Baptiste de Lagarde", car c'est lui qui aurait fait l'extension dans laquelle elle se situe. Nous sommes désolé pour les heureux bénéficiaire de celle-ci, cet été. C'est dans leur salle de bain qu'il y aura de l'eau chaude.... Mais surtout, c'est la seule salle de bain que nous n'aurons pas fait pour cet été.



En effet, nous voulons après l'avoir bien regardé, la refaire en septembre. Mais comme nous ne sommes pas sur des délais des artisans, nous avons préférés être sage et la laisser dans l'état. Enfin presque... Elle sera propre, vieille France provinciale, mais propre. Et avec la dernière baignoire...







Une troisième chambre devrait être terminée à la fin de mois, la chambre "Pierre de la Marche", celle avec les fresques. Mais pour la salle de bains, ce n'est pas certain qu'elle soit opérationnelle.  La dernière, la plus petite "la chambre des jumelles" ne devrait pas être terminée à la fin juillet. Mais, à moins que d'autres personnes viennent cet été, trois chambres devraient suffir pour les braves.



Une dernière image.
Celle de Michelle, en train de visiter
la plus belle pièce du manoir.
Ce qui deviendra demain, une salle
de médiation, recueillement, un 
oratoire.
Enfin ce que vous voulez ! Pour
permettre de se retrouver ....
  
En effet, c'est un château sans chapelle.
L'église du château étant devenu communale... Ah ! Les gueux, les manants...  






Un dernier mot. Le terrassier terrasse....
Il a déjà couper l'herbe, il devrait demain déplacer la fose septique et attaquer les douves mi-juillet. Mais, la phase d'étude, d'analyse, de réflexion est plus longue que dans nos prévisions. Hauteur d'eau, hauteur de sol, évacuation des gouttières, rebord pour les douves, puits ou pas puits, source ou pas source, trou d'eau ou ancien passage de moulin. Les discours et les réflexions ne manquent pas. Ce qui pour nous, semblaient les travaux les plus simples, sont devenus les plus longs et les plus "préoccupants".


Excusez-moi !
J'allais oublier de vous monter la denière photo du bassin de Sylvie.
Vous savez, ce fameux bassin derrière la petite maison, entre la roseraie et le verger. Bon, ce n'est aujourd'hui qu'un gros trou avec un peu d'eau. Mais faites comme elle, rêvez !







Lire la suite

Les travaux de Celon en juin

13 Juin 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

LONGUEUR

Une réunion de chantier, quelques photos, beaucoup de kilomètres, la journée du 12 juin fut riche.
Des nouvelles du parc en premier, car nous parlons tout le temps des murs et des fenêtres du XVe et nous parlons peu des sous-bois....


des arbres













et des champs qui sont en train d'être tondus


La pluie qui est tombée en abondance a rendu luxuriante toute la végétation, les douves sont même envahies de fleurs, cressons et autres plantes aquatiques (Nettoyage des douves à rajouter sur les tâches du chantier estival - Les inscriptions se font auprès de la châtelaine, c'est elle qui gère les invitations -)


  Et oui ! Ce sont les douves.









A l'intérieur peu de changements majeurs.
Le sol et la tour sud sont envahis de tuyaux, électricité, eau, évacuation, chauffage, aération. Tous ces flux qui permettront la vie du château, ces veines pour amener l'eau, l'énergie, l'air et ces artères pour les évacuer. Ce sont les éléctriciens et les plombiers occupent les lieux jusqu'à mi-juin. 






   
.






Après, le maçon, va pouvoir couler la dalle de propreté, enfin ! D'après le planning des travaux nous sommes dans les temps. Dalle de propreté au rez-de-chaussée, cela veut dire que les maçons vont attaquer dans la foulée le premier étage, le temps que la dalle sèche.










Aussi bien le crépis "pierre vue" dans toutes les pièces, que les nouvelles cloisons de la chambre "Jean de Céris". Nous avons choisis la couleur de ce fameux revêtement qui va recouvrir tous les murs:









De tous les échantillons apposés sur le mur de l'ancienne chambre en toile de Jouy, c'est celui qui nous a semblé le plus adapté au château (j'espère que nous avons bien écouté le murmure de cette demeure...).

Mais d'autres aussi ont travaillés, le menuisier qui a commençé à poser les fenêtres qui sont vraiment superbes


 






Il faut reconnaître que les artisans qui nous ont été recommandés par la coordinatrice des travaux travaillent vraiment très bien, sont véritablement disponibles, nous écoutent gentiement et cherchent à réaliser ce que nous leur demandons dans les règles de l'art. Merci à eux.

Deux exemples :

La porte d'entrée, quand nous la comparons avec le modèle que nous avions transmis, le travail a été superbement respecté.













Quand au maçon, le travail rendu jusqu'à présent est vraiment bien réalisé, dans la tour nord par exemple, la petite pièce que nous voulons aménager en salle de médiation est vraiement une réussite ...

J'attends la dalle de propreté avec impatience, jouir un peu plus de la joie de voir une idée s'incarner.
Pour finir quelques photos de l'escalier et de sa porte











Et des communs










Mr Nyssens, le couvreur, a presque fini la réfection de la toiture, là encore le travail est superbe.

  









Des images de ce qu'il y avait sous le platre.


 N'oublions pas le terrassier qui a commençé de creuser pour les évacuations, qui va enterrer plus profondement la fosse septique, qui coupe l'herbe du parc, qui va abattre les arbres morts, qui va creuser les douves dans une dizaine de jours, et qui pour la petite histoire a crevé le tuyau qui alimente en eau le château.
C'est pas grave, vu tout les spécialistes qui étaient là, les pros ont trouvés la solution: Ils ont coupé l'arrivée d'eau.... 
Lire la suite

Gite de groupe au Château

1 Juin 2008 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Travaux

ATTENTE

Autant la démolition des murs, des plafond, des sols ou des boiseries s'est fait rapidement, autant le temps de la construction est long.
En effet, ce sont les équipes de plombiers et d'électriciens qui ont pris le relais des maçons et pendant plus d'un mois ce sont eux qui oeuvrent. Tirer des cables électriques dans les murs ou les sols c'est plus discret que de faire tomber une parois.
  
Le seul qui opère ostensiblement c'est le couvreur, mais comme nous ne retournons au château que le 12 juin, nous n'avons pas de photos de son travail. Dure l'attente ...

Et le terrassier me direz-vous !
Il devrait travailler lui ....
et cela devrait se voir ....
Et bien, non ! 
Il ne devrait commencer son travail que cette semaine.
Enterrer la fosse sceptique de 30 cm de plus, faire passer les tuyaux d'évacuation d'eau, installer à bac à sable à la sortie de la fosse sceptique. Sans compter le parc qu'il aurait déjà du finir depuis longtemps.


Mais si tout est plus lent maintenant, nous avançons quand même. Nos idées deviennent plus claires sur les salles de bains, sur le mobilier de celles-ci. Nous supprimons des sèches serviettes ou affinons la hauteur des murets intérieurs. Nous parcourons les couleurs pour le sol, les murs et les décors. Nous cherchons des fournisseurs pour les lits, les baldaquins, les matelas, les tables et les chaises. Je ne parle même pas des coffres, des tables de nuit, des fauteuils, enfin tout ce qu'il faut pour meubler un château du XVe. 


Voici les images qui nous inspirent.

Dans d'autre domaines aussi nous avançons.
Nous allons à partir de mars 2009, mettre en location le château dans le cadre de gîte de groupe. Le projet, c'est de louer pour des week-end le château à des grandes familles ou des groupes d'amis pour des cousinnades ou des anniversaires. Voir peut-être demain pour des stages de yoga, des stages de formation personnelle, des stages de méditations ....

Comme vous le voyez, nos projets avancent. Reste à faire le site internet, c'est le projet de cet été pour la partie des vacances farnientes. En effet, je rappelle que le chantier médiéval est ouvert en août: cuisine, salle des fresques, parc... Vous pouvez vous inscrire dès aujourd'hui. 

Pour terminer, deux photos
Le plan cadastral du château en 1840
Sur lequel on voit déjà les communs et l'extension du château.

Et l'autre le plan cadastral d'aujourd'hui
 
Sur lequel on voit que les communs n'ont plus la même forme, ni d'ailleurs la "petite maison" qui a perdu sa forme d'escalier.

Il semblerait que nous pourrions trouver dans "l'atlas Trudaine" qui date d'avant la révolution des plan cadastraux sans les nouveaux batiments. Sylvie nous donnera des nouvelle sur juin.
Voilà les dernières nouvelles du château de Celon. Le 12 juin, il y a une réunion de chantier et au retour nous devrions avoir des nouvelles fraiches et de nouvelles photos. Pour info, c'est Bernard qui choisira la couleur du crépi des murs ce jour là, la châtelaine partant approfondir son territoire intérieur. Avec un peu de chance, nous pourrions avoir un stage comme celui-ci dans nos murs, un jour. Imaginez, la joie du château (et la mienne), passer des femmes sur les fresques des murs aux frasques, aux florilèges, aux fresques de femmes dans nos murs.  

   

Lire la suite