Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Château de Celon

Portes ouvertes au château de Celon

11 Septembre 2009 , Rédigé par Bernard de la Marche Publié dans #Les heures du château

                      Une journée portes ouvertes au château


Le 27 septembre, le château va ouvrir ses portes à tous les visiteurs de la région. A l'initiative de Sylvie, de la mairie de Celon et d'un écrivain passionné, le château et son parc vont pouvoir être visité par tous. 













Des articles dans les journaux de la région, des invitations aux édiles des villages alentours, des affiches pour les villageois, vont inviter tous les curieux à parcourir les murs et les salles de ce château du XVe.












Il est certain que de nombreuss personnes connaissaient déjà le château, mais c'était hier.... Quand les murs étaient encore cachés par les boiseries et le platre:














Maintenant, tout est plus clair et plus lumineux. Peut-être même un peu trop dépouillé (pour nous dans l'esprit du moyen-âge) pour certains. Ceux qui connaissaient l'intérieur risquent d'avoir quelques surprises....
Mais, me direz-vous pourquoi organiser une journée comme celle-là, maintenant.
Tout simplement parce-que bientôt paraîtra un livre sur le village de Celon. Un passionné " 
Jean Jacques d'Aulnay" a en effet écrit une monographie sur le village :
  "Celon,  Village Berrichon - de la Route Royale à l'Autoroute- A 20" et il présentera des extraits de cette oeuvre à tous ceux qui sont intéressé à partir de 17 h dans une des salles du château.


L'objectif est d'ouvrir une souscription et permettre ainsi l'édition de ces pages ....
    J’ai tenté, à ma manière, de résumer la longue histoire du village de Celon et de rassembler en quelques pages les souvenirs de ceux qui le connaissent si bien. Car c’est l'enracinement dans une terre qui facilite les rencontres entre les promeneurs, lorsque le dialogue se fait tout naturellement à propos d’un fait banal.

Dans ce livre, il parle du village de Celon et de cette route qui pendant des siècles à marqué les heures des habitants ....


Comment raconter l'histoire d'un bourg du Berry, sans risquer de plagier les captivantes descriptions de notre Poétesse de Nohant ? George Sand a parcouru tous les sentiers et les layons de toutes nos futaies. Elle a vu et applaudi tous les mariages et toutes les fêtes de nos villages. Aussi, je puiserai avec délectation quelques lignes dans l'un des nombreux livres de la romancière de la Vallée Noire « Promenades autour d'un village».


 


 


 


 ...où il n’y avait plus ce « bruit et cette fureur » qui coupaient autrefois le bourg en deux; les mille voitures ne passaient plus sur l'ancienne Grande Route Royale de Paris à l'Espagne, mais sur l’Autoroute A 20 voisine. Car la déportation du trafic routier sur l'autoroute a marqué le début d'une ère nouvelle pour les Celonnais. Et les nouvelles familles, les « horsins », s'installent sans complexe dans les vieilles maisons des générations d'hier, celles qui avaient vues passer après les chars à bœufs, les diligences, les réfugiés de la dernière guerre, puis encore les vacanciers chercheurs du soleil d'août.



Utilisant comme fil conducteur cette route, la nationale 20, qui traverse le village, il parle de l'histoire de l'église....


 

La nef de l’église a servi de lieu de sépulture à certains seigneurs résidents au château au XVIème et XVIIème siècle, dont quelques membres de la famille des Barbançois. Cette coutume est assez fréquente jusqu’à la fin du règne de Louis XV. Quelques privilégiés, et pas seulement des nobles, ont été enterrés près de la balustrade, qui a disparue  depuis.  Cette pratique fut ensuite prohibée pour des raisons d’hygiène. Un des propriétaires du château fit peindre une frise funéraire autour de la nef avec les écussons de sa famille. Cette frise, (appelée une litre *) exécutée en 1713, fut détruite lors de la restauration de la nef en 1878 et n'est plus visible.












Une représentation de l'église de Celon.











Il parle aussi du château, reprenant certains extraits d'archives que nous connaissons, mais aussi d'autres que nous ignorions.


 

(AD-Indre.F-292) «  …Un grand corps de logis, 4 petites tours, le tout se joignant, un portail, devant présentant tenant ausdit château, un pont de pierres pour y entrer, une cour renfermant de murs, du côté du levant et du Midi, dudit château et une petite boulangerie, le tout couvert de thuille, qui joint de toutes parts le fossé et fontaine desdit lieux en dépendant, à prendre ledit fossé du levant du coté de la Garenne au Midi du coté de la grande basse-cour, du couchant au coté du petit jardin et au nord du coté de la rivière la Sonne , un réservoir à mettre du poisson entre lesdits fossés et la Sonne.

Plus en bout dit pont de pierres et une petite basse- cour renfermé un mur où il y a deux grandes portes et deux écuries propres à loger les chevaux du seigneur et à coté une petite chambre pour un jardinier, le tout se joignant et touchant ensemble  qui joint au levant un petit jardin ……. Au couchant l'allée de charmilles ….Plus un colombier (*) où il y a des pigeons aussi couvert de thuilles qui joint du levant au Midi la grande basse-cour. Trois granges dans lesquelles il y a des tremailles à bœufs, à vaches, taureaux et porcs. Un poulailler au bout couvert de thuilles .Le ruisseau qui fait aller le moulin de Celon entre les deux et basse-cour, il y a deux jardins..»

 



Nous sommes donc impatient de pouvoir lire ce livre sur le village et approfondir ainsi nos connaissances de l'histoire "Celonesque".

Et toujours à l'initiative de ce passionné, une association devrait voir le jour :
"L'amicale des enfants de Celon". L'objectif de cette association serait de défendre et de développer le patrimoine culturel du village. Alors, mesdames et messieurs les visiteurs de ce blog, vous tous qui nous soutenez dans la restauration de ce domaine, n'hésitez pas à devenir membre de cette association.

Mais la première étape reste cette journée portes ouvertes ou nous souhaitons que de nombreux visiteurs viennent partage notre passion pour cette demeure. 5 guides seront là à partir de 14 h pour les accueillir et leur faire visiter, tours, machicoulis, douves poissonneuses et fresques modernes. 

 

















 




  

Lire la suite